La sainte et la gitane

Jean-emmanuel DUCOIN

La sainte et la gitane

Entre 1977 et 1983, un garçon, fils et petit-fils de communistes, vit le passage vers l’adolescence tiraillé entre la fascination qu’exerce sa « tata Symphorose », une mystique stigmatisée considérée comme une sainte par une frange de l’Église catholique, et l’amour éperdu qu’il éprouve pour sa « mamie Odette », une gitane possédant des dons de guérisseuse. À Rueil-Malmaison, dans le taudis familial surnommé le « 82 », il rend souvent visite à sa tante Symphorose, alitée et isolée dans une chambre transformée en sanctuaire à la gloire du Christ et de Marie, où se bousculent des « visiteurs » de tous ordres qui viennent recevoir la bénédiction de la sainte.

À Bagneux, dans une cité HLM, il passe l’essentiel de ses week-ends et de ses vacances afin de recevoir la tendresse de sa mamie Odette, qu’il aime par-dessus tout. Là, il côtoie un monde interlope et fantasque.

De ses onze à ses dix-sept ans, il va tenter de percer les mystères de ces deux femmes qui occupent une grande partie de son temps et de ses pensées, et dont les figures atypiques et apparemment antagonistes l’aideront à construire sa personnalité.



Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !
Jean-emmanuel DUCOIN

L'auteur

Jean-Emmanuel Ducoin, journaliste et écrivain, a publié de nombreux livres consacrés au cyclisme, dont le best-seller coécrit avec Laurent Fignon, Nous étions jeunes et insouciants (Grasset 2009, LGF 2010). Il a participé, comme suiveur, à vingt-neuf Tours de France. Son roman-vrai sur Lance Armstrong, intitulé Go Lance ! (Fayard), a reçu en 2013 le prix Jules-Rimet. Son titre Bernard, François, Paul et les autres, publié aux éditions Anne Carrière, a obtenu le prix Louis Nucéra. Il a écrit en 2017 Rue de la République.

Ouvrages

la sainte et la gitane-jean-emmanuel-ducoin bernard, françois, paul et les autres-jean-emmanuel-ducoin rue de la république-jean-emmanuel-ducoin