Le Presque

François D'EPENOUX

Le Presque

Marc se surnomme lui-même « le Presque » : presque encore jeune, il a presque réussi, a une famille presque nombreuse et, avec Chloé, sa femme depuis vingt-cinq ans, pas un nuage, ou presque. Faute de vivre le destin romanesque qu’il s’était imaginé, habité par un sentiment d’inaccompli, Marc rêve d’un ailleurs, d’une autre vie. Parce qu’elle devine ce qu’il éprouve et refuse de le voir ainsi, Chloé décide de le mettre au pied du mur. Inversant les rôles, elle lui écrit une lettre le jour de leur anniversaire de mariage, où elle lui annonce qu’elle s’ennuie : elle veut s’épanouir, leur couple mérite mieux que de ronronner. Par ce sacrifice en forme de subterfuge, c’est à Marc qu’elle offre la liberté. Hélas pour Chloé, le test s’avère tristement révélateur : trop content de cette aubaine, Marc accepte la séparation, « pour voir ». Dans la foulée, il quitte son job et disparaît sans laisser d’adresse. Que va-t-il faire de cette liberté providentielle ? Un roman qui pose la question de l’accomplissement : se contenter de ce que l’on a, est-ce de la résignation ou de la sagesse ? Vouloir mieux et autre chose, est-ce une saine ambition ou est-ce poursuivre des chimères inaccessibles ? Où placer le curseur entre le réel – prosaïque mais source de joies à redécouvrir – et les rêves que l’on cultive ? En d’autres termes, nos rêves ne valent-ils que parce que nous nous trouvons toujours une bonne raison de ne pas les réaliser ?



Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !
Média Diffusion
ISBN : 978-2-8433-7873-7
Code barre : 9782843378737
Nombre de pages : 250
Parution : 2 mars 2018
Prix : 18 €
François D'EPENOUX

L'auteur

François d’Epenoux, 51 ans, a publié neuf ouvrages aux éditions Anne Carrière, dont deux ont été adaptés au cinéma : Deux jours à tuer (par Jean Becker en 2008) et Les Papas du dimanche (par Louis Becker en 2012) ; Le Réveil du coeur, son neuvième livre, a obtenu le Prix Maison de la presse 2014. Il est par ailleurs le père de trois grands enfants, et d’un petit garçon de 3 ans né d’un deuxième mariage. Mi-récit, mi-fiction, Les Jours areuh est inspiré de son propre vécu.

Ouvrages

le presque-françois-d'epenoux même pas mort-françois-d'epenoux le réveil du coeur-françois-d'epenoux les jours areuh-françois-d'epenoux