Les chiens du purgatoire

Jérôme FANSTEN

Les chiens du purgatoire

Lewis Guggenheim est journaliste, chroniqueur judiciaire. Son hobby : il organise des visites de scènes de crime. Pas de vieilles scènes de crime, du genre « à ma droite, la place de Grève, où fut guillotiné Machin… » Non, des crimes frais du jour ! Il passe juste après la police. La rubalise est encore accrochée, les marqueurs numérotés de l’Identité judiciaire sont en place – on peut presque sentir l’odeur du cadavre…

Lewis décrypte pour les « touristes » les différents éléments qui font le crime : les traces suspectes – sang, sperme, etc. –, les angles de tir en cas d’usage d’armes à feu. C’est un expert, et peu de choses échappent à son voyeurisme et à sa lucidité. Autant dire que le jour où il analyse une scène qui ne correspond en rien à ce que dit l’enquête de police, il voit se profiler le scoop de sa vie…

Il va croiser la route d’un policier brutal et corrompu, « Jopo », qui ne cherche pas la rédemption. Jopo ne critique pas la « politique du chiffre ». Jopo n’est pas alcoolique et il aime son métier. Ses à-côtés : le trafic de came en Seine-Saint-Denis. Il casse du tox et de la caillera par paquet de dix. Et c’est pas un journaleux décadent comme Lewis qui va lui mettre des bâtons dans les roues…

Un récit à deux voix. Une danse à deux temps, qui nous plonge dans le quotidien de la police française en ce début de siècle.



Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !
Diffusion Interforum
ISBN : 978-2-8433-7673-3
Code barre : 9782843376733
Nombre de pages : 384
Parution : 24 janvier 2013
Prix : 19,50 €
Jérôme FANSTEN

L'auteur

Jérôme Fansten est né en 1974. Graphiste, puis scénariste, il travaille actuellement sur plusieurs longs métrages. Il a déjà publié Les Chiens du paradis et Les Chiens du purgatoire aux éditions Anne Carrière. Son dernier roman, Manuel de dramaturgie à l'usage des assassins, paraît en février.

Ouvrages

les chiens du paradis-jérôme-fansten les chiens du purgatoire-jérôme-fansten manuel de dramaturgie à l'usage des assassin-jérôme-fansten